J’espère que vous appréciez mes articles Je partage dans lesquels je fais un effort pour condenser en 5 points un thème que je pourrai développer longuement. Haha. Aujourd’hui, je partage mes sources pratiques sur l’HNI.

Vous souvenez vous de mon article introductif sur l’HNI / Hygiène Naturelle Infantile ici :

Et si je vous parle de mon expérience avec l’HNI ?

 

J’ai demandé sur Instagram ce qui vous intéressait le plus parmi les points cités. Vous êtes majoritairement curieux sur la façon de procéder. C’est parti pour ma sélection :

 

1- Le blog Heureux sans couche

Tenu par Natasha Guillaume, c’est LE blog francophone dédié à l’HNI. En cherchant bien, il y a des sites canadiens mais Heureux Sans Couche est tenu par une française. On y retrouve conseils, astuces et témoignage. Natasha est investie dans la transmission d’information et partage son expérience. Elle offre généreusement un guide pour dépasser ses peurs et débuter sereinement. On trouve aussi certaines vidéos sur Youtube dans lesquelles elle développe en pronfondeur certains thèmes comme les félicitations ou non. Elle tient également une page Facebook où plusieurs parents peuvent échanger entre eux, on se sent moins seuls et isolés.

  • Lien du site ici
  • Lien de la page Facebook ici
  • Lien de sa page YouTube ici

Pour débuter l’HNI, vous l’article idéal ci dessous :

Vous débutez

 

2- Podcast d’Émilie Antoine aka Mapsyenlignechezmoi

J’ai découvert l’HNI la première fois en écoutant ce podcast. J’étais très intriguée et trouvais la pratique totalement dingue car à contre courant de ce que j’ai toujours appris sur l’étape de la propreté du tout petit. Mais en même temps, quand elle a évoqué qu’ailleurs dans le monde, les bébés ne portaient pas de couche, cela me semblait évident qu’on pouvait s’en passer. Que ce n’était pas OBLIGATOIRE. Je vous invite à écouter ses deux podcasts sur YouTube pour en savoir plus sur son expérience et ses conseils pratiques :

 

 

3- Vidéos de présentation par La maison des maternelles

Bien que courte, la vidéo présente des outils pour démarrer l’HNI mais surtout j’ai pu y découvrir le site ecopitchoun. Personnellement, les outils et vêtements me freinent un peu puisque je voulais que la pratique soit simple et économique. Me vendre des « indispensables » peuvent retarder le début. Néanmoins avec le temps et la pratique, je reconnais que les pantalons chinois et autres accessoires peuvent être très utiles … comme lorsque BB se déplacera à 4 pattes en dehors du tapis d’éveil.

Comme quoi, rien n’est figé.

 

 

4- Le site Ecopitchoun

Seul site en France qui propose des outils et matériels dédiés à l’HNI. Le pot anatomique me fait de l’œil tant il respecte la position idéale pour éliminer. BB est encore trop petit pour s’asseoir mais bientôt bientôt … je vous met la vidéo ci dessous.

On peut également y trouver des vêtements pour faciliter l’HNI (pantalon, jambière etc) mais ce qui me plait le plus … ce sont les livres. Il y en a tellement peu.

Voici le lien du site ici.

>> http://www.ecopitchoun.fr/index.php

 

5- Mes livres

J’ai commencé par la Vie sans couches qui est court, une bonne entrée en matière. Ensuite, j’ai lu Sans couches, c’est la liberté qui est LA référence car il n’existe pas d’autres livres (pour le moment, qui est publié) qui traite l’HNI.

Le cahier guide HNI résume la partie pratique pour se lancer. Il peut rassurer les parents qui ont besoin de prendre des notes grâce à un tableau fourni.

Chacun des livres partagent des conseils précieux pour pratiquer l’HNI sereinement, de jour, de nuit, en voiture, en sortie etc.

J’ai récemment commandé sur Amazon le livre de Carine Phung « Conseils et astuces pour élever son enfant sans couche, ou presque » en occasion. Je l’attend et j’ai hâte de le lire surtout qu’il n’y a quasi pas d’ouvrage sur le sujet écrit par des français… à ce jour.

 

Je partage avec mon cœur

 

Je les ai dévoré pendant ma grossesse et même après, je relis encore des passages. Avant que je mette en pratique l’HNI, lire ces livres m’a ouvert les yeux sur notre façon de vivre qui est (énormément) ethnocentrique. Au delà du fait d’imposer la couche comme unique moyen de s’occuper des urines et selles du bébé dans le monde occidental moderne, des cultures qui pratiquaient l’HNI ont été touchées (lobotomisées) par la super couche.

On cite l’Inde, la Chine ou le Vietnam comme pays où on peut s’inspirer pour l’HNI or j’ai été élevée en couche et biberon de lait artificiel. Je suis vietnamienne. Née en france.

Peut etre aujourd’hui, l’HNI représente pour moi encore plus qu’un mode de vie, un maternage proximal qui m’a révélée en tant que mère, femme et professionnelle du développement psychomoteur. J’ai le sentiment que partager mon expérience combinée à mon savoir va permettre aux parents d’avoir une information éclairée et réellement le choix.

Et pourtant, elle reste à mon niveau une pratique pas toujours assumée avec ma famille car … pas assez connue et malheureusement sujet à beaucoup de jugements.

J’y travaille…

Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

1 commentaire

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :