Instant Psychomot De Mars

Depuis la première édition du challenge hebdomadaire #instantpsychomot, le mouvement a pris de plus en plus d’ampleur et a fédéré de nouveaux psychomot.

 

Alors que certains ont pris le temps de se lancer après avoir assimilée les règles du jeu et fait face au syndrome de l’imposteur 😉 D’autres se sont appropriés le # comme ça… voilà, ça arrive.

C’est quoi le challenge #instantpsychomot

Néanmoins je retiens énormément de choses positives depuis le lancement.

 

Lire des posts intéressants

Bien que le thème soit imposé, chacun des participants a sa lecture et fait aussi attention à ne pas être répétitif en « copiant » les posts des autres. Aussi bien au niveau de la photo, du matériel, du support, de la population, les publications se complètent. On sent de l’investissement, de la recherche et beaucoup de créativité.

 

Echanger et encourager

De ce fait, j’essaye au mieux de liker et commenter les post du challenge pour le travail fourni. Alors non, ce n’est pas une obligation de participer. Cela reste et doit rester du plaisir.

Cela me permet de découvrir les nouveaux participants. C’est super.

Parfois je n’ai pas le temps de commenter ou liker tous les posts de la semaine de mon feed, ça va tellement vite sur Instagram mais pour l’ #instantpsychomot , comme il s’agit d’une publication collective, j’ai mis le # en favoris et les lis tous.

 

Observer un élan de solidarité

Ceci à plusieurs niveaux. Tout d’abord, nous essayons toutes de partager les publications des collègues en story afin d’inviter nos followers à aller les lire. Ensuite, je constate que nous likons et commentons davantage (je ne suis pas la seule), remercions les nouveaux d’avoir rejoins le mouvement, comme si nous étions réunies dans une salle de réunion et échangeons.

 

Me reposer

Hé oui. Quelle merveilleuse idée d’avoir relayé ce challenge afin qu’il soit animé chaque semaine par une psychomot différente qui saura le rendre attrayant et dynamique ! Chacune apporte sa touche perso. J’ai bien aimé voyager avec Justine de Psychomot_Dubai avec ses photos en arrière fond.

Une fois, BB était si malade que je me suis sentie soulagée que le mouvement continue tranquillement, sans moi et que je n’avais juste à publier mon post.

 

Communiquer et faire connaître davantage la psychomotricité

Pour beaucoup d’entre nous, nous ne sommes pas à l’aise (si si) pour promouvoir le métier. Mais avec ce mouvement, nous sortons de notre zone de confort, celle où nous nous sentons rassurées, pour oser en parler. Nous diffusons en story les publications des autres participantes ou ajoutons nos pseudo sous nos posts afin que nos followers découvrent celles des collègues.

 

Peut être qu’un jour, UN homme psychomot rejoindra notre sororité

 

Voici le récapitulatif du mois de mars

  • Le Tonus par Psychomot USA dont l’interview sortira en avril
  • La salle de psychomotricité et le travail en libéral par Cam Psychomot
  • La / les médiation(s) préférée(s) par Psychomot_en_sessad
  • L’emotion par Clara des Psycho Quoi de Clara

 

Mes publications dans l’ordre :

View this post on Instagram

* Tonus #instantpsychomot * Merci @psychomot_usa d’avoir animé le challenge de cette semaine. Le thème retenu est le Tonus. @howiplaywithmymome et @psychomamotricienne l’ont défini sous leur post que je vous invite vivement à lire. 👍 Quant à moi, je vais plutôt vous donner une idée de jeu tiré du livre 100 idées pour développer la psychomotricité des enfants. 🧡 Avec un scotch, le petit bonhomme a séparé la salle en deux espaces bien distincts dans lequel il devait faire moduler son tonus. D’un côté, on était tout mou, raplapla, ralenti faisant écho à l’hypotonie. De l’autre côté de la frontière, c’était le contraire, on était raide et contracté (hypertonie donc). Ensuite, place à son imagination (la suite n’est pas issu du livre). Petit à petit, il s’est approché de la ligne a module le tonus par hémicorps. Pour etre plus claire, les membres droits étaient relâchés et les membres gauches contractés. C’était impressionnant. Puisqu’il venait pour difficulté à réguler et adapter son tonus. Maintenant il sait ce que veut dire « tiens toi à table » (lui qui était avachi pour manger et écrire) et « relâche toi » (lui qui était tendu pour lire, se fatiguait très vite) 🎈 #psychomotricien #psychomotricienne #psychomotricité #psychomot #psychomotorik #psychomotor #psychomotortherapy #psicomotricidad #psicomotricidade #psikomotor #misspsychomot #jeu #enfant #cabinet #liberal #vismaviedepsychomot #tonus #reguler #idee

A post shared by Miss Psychomot (@miss_psychomot) on

 

View this post on Instagram

* Salle de psychomot * Cette semaine c’est @campsychomot qui s’est chargée d’animer le challenge de l’ #instantpsychomot ! 2 thèmes ont donc été proposés : la salle de psychomot et le libéral. Pour la salle, je vais vous parler du remplacement et partage de salle ! Quel beau programme 😜 En ce moment, je suis en congé et ma remplaçante @amina._.d occupe les lieux. Elle assure ainsi la continuité des soins psychomoteurs. Je partage la salle avec mon autre collègue qui n’est pas psychomot et du coup, je rangeais systématiquement mes affaires le soir. Comme j’étais pressée le soir de rentrer retrouver Junior, et que ma grossesse me fatiguait, je ne sortais que le matériel dont j’avais besoin. J’ai donc adapté mes séances en fonction de mon état. Désormais, Amina, ma remplaçante, jouit pleinement de la salle. Elle a donc organisé divers espaces et laisse des jeux à disposition, visible sur le meuble à roulette. Car à la fin de chaque journée, il faut de nouveau tout ranger dans le local destiné au matériel 😅 Bien que la salle est relativement petite, aucun patient ne l’a trouvée étroite. Car ils ont un espace rien que pour eux, pour s’exprimer corporellement, montrer de quoi ils sont capable, laisser place à l’imagination… 🧡 #psychomotricité #psychomotricien #psychomotricienne #psychomotricité #psychomot #psychomotorik #psychomotor #psychomotortherapy #psicomotricidad #psicomotricidade #psikomotor #misspsychomot #jeu #enfant #cabinet #liberal #vismaviedepsychomot #salle #bureau #espace

A post shared by Miss Psychomot (@miss_psychomot) on

 

View this post on Instagram

* Jeux et médiation préférés * C’est le thème de l’ #instantpsychomot animé par @psychomot_en_sessad cette semaine. Difficile d’en choisir un. 😂 Je fonctionne par période. Je peux proposer le même jeu plusieurs fois dans la même journée et inventer des variantes selon le patient puis apres m’y désintéresser totalement. Un peu comme les roulement avec les jeux selon #montessori 😂😂 D’ailleurs mes ateliers de groupe en maison de retraite étaient variés. Une chose est sure, j’aime quand le jeu est en bois plutôt qu’en plastique. Je vous montre une petite sélection en photo : Le premier jeu est Échelle et Serpent de @flyingtigerfr dont le plateau est un puzzle a construire. Le 2e est Camelott Jr de @smartgamessocial qui plaît aux enfants et adolescents. Le 3e et 4e sont des jeux d’équilibre de @flyingtigerfr et de chez @de_new_delhi_a_medine . Le 5e un puzzle vertical de chez Arthur et Marie. Le dernier est un jenga trouvé chez @action.france 😆 🧡 Hâte de lire les publications des collègues ! Je vais y puiser des idées 😍😍 @howiplaywithmymome @les_psychoquoi_de_clara @psychomamotricienne @psychomot_dubai @psychomot_a_dom @psychomotlyon6 @srania.psychomot @noemiepsychomotricienne @i_love_psychomotricite @campsychomot @heyclaire2psychomot et les autres 💪 ❤️❤️❤️ #psychomotricien #psychomotricienne #psychomotricité #psychomot #psychomotorik #psychomotor #psychomotortherapy #psicomotricidad #psicomotricidade #psikomotor #misspsychomot #jeu #enfant #cabinet #liberal #vismaviedepsychomot #challenge #jeuxenbois

A post shared by Miss Psychomot (@miss_psychomot) on

 

View this post on Instagram

* Émotions du bébé pour l’ #instantpsychomot * Cette semaine c’est @les_psychoquoi_de_clara qui a animé le challenge entre psychomot et le thème de l’ #emotion est de nouveau tombé selon vos votes 👍 Aujourd’hui je vais parler de la communication avec mon bébé autour de l’HNI brièvement. Il y a tant à dire 😅 Après avoir fait la période d’observation sans couche et encore quelques jours sans, la communication autour de son besoin d’élimination (de ses urines et selles) est devenue plus limpide et clair. 💪 Une certaine connexion s’est mise en place. Vraiment, quand tout va bien, il y a rarement des loupés c’est à dire des pipis DANS la couche lavable. 😉 Mais … Pourquoi je continue de lui mettre des couches la journée ? 😅 Parce que mon bébé communique clairement et est très sensible. ❤️Quand il est contrarié, stressé, apeuré surtout et s’impatiente parce que je ne peux répondre rapidement à n’importe lequel de ses besoins (faim, sommeil, pipi, câlin, douleur dentaire, au secours je suis sur le ventre aide moi à me retourner lol), une réaction physiologique se déclenche : il fait (un micro)pipi. 😅 👉 Le système limbique, siège des émotions, prend ainsi le dessus sur les zones du cerveau qui contrôle le besoin d’élimination. 🤛 Ainsi, même s’il a fait pipi 20 min avant. Une émotion forte et intense comme la PEUR pour un si petit être se manifeste par ce besoin incontrôlé. 😱😱 Alors vraiment, vraiment, vraiment, un bébé ne fait pas semblant de pleurer. 😔 NON NON NON 👎 Son corps de lui même, involontairement, signale un problème. Ce qu’il perçoit être un problème. Ce qu’il vit comme un problème. 😔 Lui dire d’attendre 5 min alors qu’il n’a pas la notion de temps ne va pas diminuer son niveau de stress. 🖐 Être parent ou simplement un adulte, c’est comprendre et être à l’écoute des petits humains miniatures (Greys Anatomy 😅) … du mieux que l’on peut 🙏 A travers cette publication en lien avec Émotion x HNI j’espère vous apporter des éclairages nouveaux sur le bébé 😉 (pas que le mien) D’ailleurs, quand vous êtes stressé avant un examen ou un entretien, ou n’importe quelle situation que vous jugez comme angoissante, n’avez vous pas envie 🚽 ?

A post shared by Miss Psychomot (@miss_psychomot) on

 

View this post on Instagram

* Thème de la semaine #instantpsychomot sur les #emotion * Avec le fameux jeu « autour du panda » Le principe est simple, sur les 2 cylindres se trouvent différentes images avec des pandas aux expressions différentes. Lequel des 2 joueurs trouvera la carte qui correspond au panda du cylindre ? Non seulement il permet de travailler la reconnaissance et la discrimination visuelle mais aussi les émotions. Et oui, grâce aux expressions du panda on peut basculer sur la reconnaissance des émotions. « À quoi te fait penser son visage? » , « comment est ce que tu imiterait le panda ? ». Aujourd’hui début de séance difficile avec un petit garçon qui semble énervé ou de mauvaise humeur. Après négociation, il accepte de jouer avec moi après avoir construit une cabane. «Tu as vu ce panda, il n’a pas l’air content, je pense qu’il est énervé. Et toi, à quel panda ressemble tu aujourd’hui ? ». Un bon moyen de travailler la reconnaissance des émotions chez le petit garçon qui se sent compris une fois que je verbalise les choses. Écrit par Amina, ma remplaçante Mon fils Junior a reçu ce jeu il y a 10 ans a sa naissance et jamais je n'ai pense le détourner de cette manière, comme quoi, chaque psychomot a sa façon de voir et créer. Grâce a l'instant psychomot hebdomadaire, on peut s'en rendre vraiment compte de l'interprétation personnelle d'un thème de chaque professionnel. #jaimemonmetier #cesttropbien #cesttropcool d'être #psychomotricienne #psychomotricien #mediationcorporelle #psychomot #psychomotricité

A post shared by Miss Psychomot (@miss_psychomot) on

 

Merci à tous d’etre si nombreux et fidèles au rdv hebdomadaire !

 

 

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :