Ma pratique de l’HNI avec un bébé

Il y a quelques semaines, je vous ai proposé des positions confortables et respectueuses pour pratiquer l’HNI, aujourd’hui je vous raconte comment je fais avec mon bébé.

Avant de poursuivre la lecture, je vous propose de lire mes précédentes publications sur l’HNI (Hygiène naturelle infantile) si vous ne savez pas encore de quoi il s’agit :

♥  https://www.misspsychomot.com/category/parentalite/hni/

C’est répondre aux besoins d’élimination de bébé grâce à la communication. Souvent compris et réduit à « la vie sans couche » or il s’agit d’accompagner bébé à éliminer en dehors de la couche dans un lieu défini tout en respectant son rythme et ses signaux.

Il y a une multitude de façon de pratiquer l’HNI. L’hygiène naturelle infantile est à la portée de chacun, ne serait ce en communicant et validant les besoins du bébé.

 

 

Mon expérience

 

J’ai réellement commencé quand BB avait 4 mois et aujourd’hui il en a bientôt 8 (Que le temps passe vite !). Il a passé autant de temps en HNI qu’en couche lavable 24h/24 depuis sa naissance. Néanmoins, ces derniers mois ont été riches en enseignement, et ce, dès les premières semaines.

Lors de mon premier live Instagram, j’ai raconté que je privilégie la position accroupie pour l’élimination complète de la vessie et le relâchement des sphincters, sans poussée si possible.

 

C’est une bonne habitude à adopter dès le début. Plus confortable que d’éliminer en position dorsale dans la couche.

 

 

Le lavabo

J’ai tout de suite opté pour la position accroupie au dessus du lavabo. Tant que BB n’était pas diversifié, ses selles etaient liquides et facilement nettoyable.

Alors il ne faut pas être gênée de toucher. Tant qu’elles etaient « fraîches », un coup d’eau sur les fesses et sur le lavabo, elles s’evacuaient rapidement. S’il fallait je les repoussais avec mes doigts et lavais les fesses de mon bébé avec le savon aussitôt. Le spray javel dans le meuble dégainé, un coup d’éponge et le lavabo était même plus propre que le matin apres le brossage de dent de toute la famille.

C’est toujours comme ça que je pratique l’HNI jusqu’a aujourd’hui, c’est la position la plus confortable pour mon bébé, poids plume, et pour moi.

La bassine

Installée sous mon lit, je la sortais souvent en période d’observation sans couche et la plaçait sous les fesses de BB quand il tetait au cas où. Sinon, je le mettais en position accroupie, alors que j’étais également au sol accroupie, face au miroir sur pieds. J’attendais.

Autre utilisation, si je ne voulais pas rester au sol, c’était le porter en position accroupie au dessus de la bassine pendant que j’étais assise sur le fauteuil.

Désormais je ne l’utilise plus depuis plusieurs mois, j’accompagne BB directement dans la salle de bain. Il est bien capable d’attendre entre le moment où je lui demande s’il a envie et le déshabillage.

 

Le pot

J’ai voulu essayé mais ni lui ni moi, avons aimé. Contrairement à la bassine, le rebord en plastique est bien présent. J’imagine que le contact froid doit être désagréable. Je n’ai pas cherché à recouvrir d’un tissu comme avec les pots « chapeau » HNI.

Nous n’avons pas tellement donne sa chance au pot. Le rebord a l’arrière est trop imposant, créant un espace entre mon ventre et le dos de BB. La conséquence est l’absence de soutien vu qu’il ne s’assied pas tout seul, il m’est inconcevable de le forcer à tenir assis avec mes mains sous ses aisselles créant ainsi des tensions corporelles (musculaires et émotionnelles) pour lui et pour moi.

Autrement, il faudrait également que le pot soit en hauteur et non au sol si je dois me tenir derrière lui, son dos contre mon ventre. Mais la table a langer est devenue un meuble de rangement.

Ce pot chapeau qu’on peut trouver sur Ecopitchoun

Les toilettes

La pièce est étroite chez nous, mais surtout le cabinet est bas ce qui est top avec un marche pied … Pour les adultes. Nous sommes adeptes de la position accroupie mais pas forcément des toilettes turcs.

Le manque d’espace m’empêche d’être a l’aise si je porte bébé dos contre mon ventre. Je reconnais que l’absence de miroir pour le voir me perturbe, car nous communiquons beaucoup en nous regardant.

Bien sûr, quand il deviendra trop lourd pour mes pauvres bras et qu’il pourra s’asseoir, j’aimerais opter pour le reducteur … Autrement, il y a toujours le pot quand il saura s’asseoir.

 

Les autres options

Pour l’instant, comme BB est très jeune, je n’ai pas encore opté pour le pot ergonomique qu’on peut retrouver sur le site Ecopitchoun. Il n’y a pas d’autres modèles que celui la, actuellement, qui respecte vraiment la position accroupie. Je vous déconseille les pots en forme de chaise / fauteuil même si l’allure est rigolote.

Je n’ai pas essayé les bouteilles recueil pipi qui s’avèrent être utiles et intéressants en voyage mais aussi quand l’enfant, la nuit, est à moitié endormi mais gêné par son besoin d’éliminer, ou trop occupé à jouer. Je songe à essayer le « Fisher Price Perfect Potty Ring » vu chez Melba (une incroyable maman, dont son essai en anglais est à lire ici).

 

 

Comment avez vous trouvé mon article ?

J’ai voulu conjuguer Hygiène Naturelle Infantile  avec mon regard de psychomotricienne et mon expérience personnelle.

J’espère sincèrement qu’il vous a plu et compte sur votre présence au live Instagram !!

J’aime vous apporter des informations pour vous éclairer sur une bonne pratique, respectueuse du développement psychomoteur de l’enfant.

 

Teasing sur les futurs articles 

Cet article ne reflète qu’une partie de ma pratique. Depuis que BB est diversifié (ne boit plus que le lait maternel mais mange), il y a eu des adaptations dont je vous parlerai une prochaine fois ! Sans secret, c’est lié avec la nature de ses selles qui a changé.

De même, la question de l’HNI de nuit revient énormément comme s’il s’agissait d’une obligation. Pour ma part, je n’ai commencé que vers 6 mois à la demande de BB qui était très communicatif, autrement, je n’étais pas pressée.

Je proposerai sûrement un vote sur Instagram pour savoir quel thème vous préférez que j’aborde dans mon prochain article sur l’Hygiene naturelle infantile :

La pratique de l’HNI

Avec un BB diversifié OU Pendant la nuit

Un commentaire ci dessous comptera énormément pour la décision finale.

Encore… Merci beaucoup pour votre fidélité ♥

Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

2 Commentaires

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :