Bébé va marcher, quoi lui offrir

Depuis que votre bébé se met debout, l’idée de lui proposer une « aide matérielle » pour qu’il se déplace commence à vous trotter dans la tête …

Justement, on élimine d’emblée le trotteur également appelé youpala et ses dérivés (jumperoo). Je vous invite à lire mon article sur le sujet :

La mauvaise idée de cadeau

 

Il reste alors deux options : le porteur et le pousseur.

 

Lequel choisir ?

Cela dépend de vous, de ce que vous recherchez.

Par manque de place, il se peut que vous ne pourrez en choisir qu’un ou, pourquoi pas opter pour un modèle 2 en 1.

Pour les distinguer (et s’en souvenir), le porteur ressemble à une petite voiture ou un petit animal sur roue (ou non) sur lequel votre enfant est assis et pousse avec ses pieds d’un côté et de l’autre.

Le pousseur peut avoir aussi le nom de chariot marche. Mon mari appelle cela un déambulateur 😂 Cela pourrait être tellement vrai s’il n’existait pas différents modèles : poussette, caddie de course etc.

 

 

 

Avant de se lancer

Alors que les fabricants de jouets indiquent un âge approximatif pour un début d’utilisation, le plus important est d’observer votre enfant dans ses compétences comme celles de se lever et se rasseoir seul.

En effet, vous avez peut être sécurisé un espace de jeu avec des tapis, coussin etc, votre bébé peut se lever et se tenir, puis s’asseoir sans se faire mal ou bien expérimenter sa résistance maximale et se laisser tomber. Cela ne sera peut être pas le cas avec le chariot de marche qui ne sera pas forcément sur un matelas, puisque vous souhaitez qu’il se déplace avec. Pour la tranquillité d’esprit de chacun, vous comprenez aisément que savoir se défaire seul et en sécurité d’une position est primordiale. Ce n’est donc pas dépendant de l’age inscrit sur la boîte. Un peu d’entraînement sur le tapis peut donc être une bonne idée.

 

Bien sûr, vous pouvez installer votre bébé sur le porteur même s’il ne peut monter seul et ne touche pas le sol, ceci afin qu’il découvre le jouet quelques instants. Un peu comme au parc. Dans ce cas, il est encore plus que nécessaire d’être à ses côtés et ne pas le laisser seul pour sa sécurité.

Néanmoins pour un plaisir maximal et éviter toute frustration, le mieux est d’attendre que votre enfant soit en mesure de monter dessus en toute autonomie. Le porteur n’est donc pas à proposer au tout début, alors qu’il est seulement à la découverte de la position debout.

 

 

Quelques critères pour sélectionner le ou les modèles 

  • Matières : bois ou plastique (selon vos goûts et la décoration)
  • Tout en un / Evolutif ou non
  • Muni d’accessoire / d’espace de rangement ou non
  • Utilisation en intérieur et/ou extérieur
  • Design : véhicule, animal etc

 

J’ai UN critère sur lequel je ne pourrai pas déroger, qui est lié à mon hypersensibilité principalement : le bruit. Je ne parle pas du bruit que bébé ferait en se déplaçant (c’est plutôt rassurant de l’entendre … l’absence de bruit est suspect lol) mais il s’agit des accessoires musicaux lumineux hyperstimulant à mon goût.

 

Après tout, un tabouret a sa hauteur peut suffire

 

 

Mes modèles préférés coups de cœur sont ceux de Vilac : 

  • En bois, couleur claire et peu chargé comme une bonne partie de ses jouets
  • Tout en un / évolutif idéal car nous vivons en appartement ne disposons pas d’espace de stockage
  • Avec quelques espaces de rangement ludiques
  • Utilisation principalement en intérieur
  • Vehicule que je trouve original et kitsch

 

En cliquant sur l’image, il y a un lien vers un site (aucune affiliation)

 

Pour aller plus loin, je vous ai sélectionné 2 articles :

 

1- Carole Coenen vous a tellement tout bien expliqué sur les avantages psychomoteurs du pousseur et porteurs, sans oublier les désavantages du trotteur, que je n’ai pas trouvé utile de faire un article dessus. J’ai préféré opter pour des conseils proches de votre quotidien. Je vous invite néanmoins à découvrir l’article complet de ma collègue :

Trotteurs, pousseurs, porteurs … faites le tri !

 

2- Emmanuelle propose ici une alternative intéressante avec cette trottinette évolutive qui s’utilise aussi comme porteur et draisienne. Je choisirai sûrement ce modèle pour une utilisation à l’extérieur lorsque bébé sera plus grand car encore aujourd’hui, il est porté en écharpe à un an.

La trottinette 5 en 1 de Globber, la trottinette qui respecte l’évolution de votre enfant

 

En espérant que cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire ❤️

 

Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

Aucun commentaire

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :