J’ai interviewé Aline de Accompagner BB

C’est au tour d’Aline de se présenter. On a pu discuter sur Instagram quelques fois durant l’été mais je la découvre avec vous, grâce à son interview.

Je me reconnais dans son portrait quand elle évoque changer de cap professionnel (tout en restant psychomotricienne, c’est là, la richesse de notre métier) pour sa reprise après son congé parental. C’est une période propice, j’imagine, à la naissance de nouveaux projets.

Je vous invite rapidement a découvrir Aline.

 


PRÉSENTATION


 

Parles moi de toi, qui es tu ? Ton nom ou pseudo, depuis quand es tu psychomotricienne ?

Je m’appelle Aline, je suis psychomotricienne depuis 2006. J’ai 37 ans et je suis maman de 2 filles de 7ans et 20 mois.

 

Quel est ton parcours ? 

J’ai suivi une filière générale au lycée pour m’orienter vers un bac S que j’ai obtenu avec mention… Sous les conseils d’une conseillère d’orientation je me suis dirigée vers la médecine… Ce qui ne m’a absolument pas plu… J’avais besoin de trouvé quelque chose de plus tourné vers la relation d’aide, le soutien…

J’ai découvert ainsi le métier de psychomotricien et je me suis dirigée vers une prépa pour mettre toutes les chances de mon côté. A l’époque j’habitais sur Paris et ne voulais pas en bouger, j’ai donc passé les concours de la Pitié-Salpêtrière et de l’ISRP… J’ai été reçu à la Pitié-Salpêtrière en bon placement.

Durant mes études, j’étais très intéressée par le travail en néonat auprès des tout-petits… j’aurais aimé pouvoir découvrir ce travail en stage, mais c’était plutôt… peu accessible !

View this post on Instagram

RGO – reflux gastro-oesophagien ~ J'y suis particulièrement sensibilisée, ma première fille en ayant souffert… Pleurs inconsolables, sentiment d'impuissance, découragement, traitements médicaux, pleurs, pleurs… C'est dur à vivre… Pour le bébé, pour le parent. J'ignorais encore certains gestes, certaines techniques de portage, certaines améliorations au quotidien qui aurait été bien utiles. ~ Le RGO est le passage intermittent involontaire d'une partie du contenu gastrique dans l'œsophage, indépendamment de ses conséquences ou de ses manifestations (extériorisées ou non). On distingue le reflux physiologique et le reflux pathologique. En cas de reflux pathologique, les remontées acides dans l'œsophage provoquent une inflammation, l'œsophagite, qui est extrêmement douloureuse. Le bébé pleure, s'agite et part en hyperextension. ~ Parfois, sous avis médical, un traitement est mis en place. Mais sachez que vous pouvez être accompagnés dans ces moments difficiles. Il existe également, et ce n'est malheureusement pas forcément su, des adaptations du quotidien à mettre en place, des techniques de portage et gestuelles pour permettre au bébé de retrouver son enroulement physiologique (indispensable à son bon développement psychomoteur et au soulagement de ses maux) ~ Vous pouvez apprendre ses techniques et être conseillés auprès de professionnels spécialisés. Ils vous apporteront leur écoute et leur conseils. ~ N'hésitez pas à consulter le lien du site accompagner-bb en bio pour plus d'informations. Aline. #bebergo #rgo #bebe #baby #parentsbébé #parentalité #reflux #pleurs #accompagnement #developpementpsychomoteur #psychomotricienne #bienveillance #montauban #fronton #bressols #occitanie

A post shared by Aline Gontier (@accompagnerbb) on

 

Ou et avec qui exerces tu actuellement ? (Lieux, population, si tu acceptes de préciser la ville, sinon le département)

Je suis actuellement en congé parental… enfin presque plus car je reprends le mois prochain (septembre). J’exerçais avant mon congé en FAM et en EHPAD (PASA plus précisément) sur Montauban.

Au retour de mon congé, je conserve mon activité en PASA et j’ai décidé en parallèle de me lancer en indépendante pour me consacrer aux tout-petits, leur développement, la prévention et l’accompagnement à la parentalité au travers de diverses médiations…

Je me suis ainsi formée pour devenir monitrice de portage certifiée et animatrice en massage bébé.

Je proposerai donc, dès septembre 2019, des ateliers à domicile de portage physiologique, massage bébé et éveil psychomoteur. C’est donc un peu différent d’une installation classique en libéral.

C’est un projet qui me tiens beaucoup à cœur !

 

Comment organises tu ta semaine de travail ?

Je travaille 2 jours par semaine au PASA et je consacrerai le reste de la semaine aux ateliers préventifs en petite enfance.

 

 

Quelles sont tes loisirs ? T’en inspires tu durant les séances de psychomot ?

J’adore le sport, mais depuis la naissance de ma deuxième fille je n’ai pas encore trouvé le moyen de m’y remettre !

Sinon j’adore les gâteaux, la pâtisserie et je m’en sert beaucoup avec les personnes âgées, c’est un excellent médiateur !

En parallèle, je passe beaucoup de temps à lire et me documenter sur le maternage proximal, les neurosciences… Je trouve ça passionnant.

 

Que préfères tu dans ton travail ?

Le contact humain, le fait de pouvoir accompagner les personnes, quelque soit leur âge, la pathologie dont ils souffrent…

D’ailleurs je préfère prendre la personne dans sa globalité, me faire une opinion par moi-même sur ces difficultés et son potentiel, plutôt que de consulter de prime abord son dossier de soin…

 

Quelles sont les qualités que tu estimes nécessaires pour être un super psychomot ?

L’empathie, savoir se mettre à jour des nouveautés ( les réseaux sociaux peuvent parfois beaucoup aider d’ailleurs!), être une sorte de force tranquille, une main de fer dans un gant de velours parfois pour arriver à faire valoir notre métier en institution…

 

 

Comment envisages tu le métier d’ici quelques années ?

Mieux connu et reconnu peut-être, avec un versant préventif mieux intégré dans la pratique

 

Pour finir, raconte moi un de tes plus beaux moments comme psychomot ?

Il n’y a pas de moment particulier en fait, c’est plutôt un ensemble, une expérience relationnelle toute particulière, dans un esprit de bienveillance qui me plaît.

C’est d’ailleurs ce qui, je pense, en plus de mes valeurs et convictions personnelles, m’a motivée à changer ma façon de pratiquer…

J’aime l’idée d’accompagner les parents, les bébés, cette relation naissante parfois difficile à tisser…

 

 

Merci Aline pour ta confiance, je te souhaite une belle rentrée avec la concrétisation de tous tes projets professionnels ❤️

Si vous souhaitez à votre tour partager votre expérience à travers une interview ou écrire ponctuellement des articles afin de promouvoir la psychomotricité, merci de me contacter à misspsychomot@outlook.com

Si vous êtes psychomotricien ou étudiant, il y a un petit e-book sur les jeux  indispensables en cadeau ICI

Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

Aucun commentaire

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :