J’ai interviewé Mélanie de chronique d’1 mom psychomot

Aujourd’hui, c’est Mélanie qui partage son parcours et son expérience. Son compte Instagram Chronique d’1 mom psychomot est à découvrir. Ses story à la sur différents thèmes en lien avec la psychomotricité valent vraiment le coup d’oeil !! Elle y partage du matériel et des conseils.

Melanie aime beaucoup échanger et discuter, c’est un plaisir de la découvrir davantage à travers cet interview :

 


PRÉSENTATION

PRÉNOM : Mélanie

INSTAGRAM : @chronique_d1_mom_psychomot

LIEUX D’EXERCICES : Libérale à Avignon


 

Parles moi de toi, qui es tu ?

Bonjour je suis Melanie de Chronique d’1 mom psychomot 

Je suis psychomotricienne depuis 5 ans et l’heureuse maman de Romy 20 mois 🥰

 

Quel est ton parcours?

J’ai obtenu un bac S option svt en 2008.

J’avais eu un parcours scolaire lambda et mon rêve de l’époque était de devenir chirurgien. Je me suis donc lancée dans une première année de médecine 😫 

Bien trop de sacrifice pour si peu de résultat. Pour la petite anecdote, à noël j’avais deux valises de cours à réviser 🤔En plus je n’avais pas vraiment l’impression de me retrouver dans tout le fonctionnement de ces études alors j’ai décidé de ne pas recommencer une seconde année. Et j’ai bien fait au fur et à mesure de mon vieillissement 🙈j’ai développer une crainte à la vue du sang 😅

Ayant effectuée plus jeune des séances de rééducation en orthoptie et côtoyant des étudiants de cette filière à la fac, je me suis dirigée vers une préparation aux concours pour entrée dans une des écoles.

J’ai malheurement raté Marseille de 0,5 points 😱

Alors là j’ai retenté 😅! Puis durant cette deuxième année de préparation ma cousine (oui tu as bien lu c’est une histoire de famille) était en troisième année de psychomot’ en discutant avec elle de ce qu’elle y faisait ça m’a paru plutôt chouette alors j’ai décidé de présenter également ces concours et j’ai été reçu à Marseille 🎊🍾

J’ai choisi alors d’arrêter là l’aventure concours 😉

Ces trois années ont été les plus douces de ma vie ! Une révélation j’ai su immédiatement que j’étais à ma place ! J’ai rencontré de belles personnes mais surtout j’ai fait ma rencontre également ! Les études de psychomot transportent littéralement ☺️

Pour la petite anecdote j’ai une autre cousine qui est entrée à l’école quand j’en sortais. C’est vraiment une vocation familiale 😅

 

 

Ou et avec qui exerces tu actuellement ?

A l’obtention de mon diplôme, j’ai commencé à travailler dans un ehpad avec une unité Alzheimer. Cette expérience a été riche et pauvre à la fois … je m’explique j’ai eu beaucoup de difficulté à faire la place de la psychomot dans un corps pro très voire trop médicalisé. Mon statut de « débutante » n’a je pense pas aidé mais la place et le rôle que l’on a pu m’attribuer allez également dans ce sens. Dans ce contexte, je n’ai pas réussi non plus à faire ma place en tant que moi Melanie. En revanche, cela m’a permis de continué à grandir en tant que psychomot, de nourrir ma pratique et de savoir ce que je ne souhaitais plus qu’il se reproduise.

J’ai par la suite trouvé un poste dans un ime accueillant des enfants déficients intellectuels ainsi que dans un jardin d’enfants spécialisé. Ce lieu a été pour moi une véritable bouffée d’oxygène, les collègues m’ont accueillis avec beaucoup de bienveillance et m’ont permis de reprendre confiance en moi pour mieux libérer la psychomot enfouie en moi …

Je me suis ensuite associée à une autre psychomot dans le Vaucluse pour entrer dans le monde du libéral. Au départ, la solitude de ce mode de travail m’a beaucoup pesé. Le travail en équipe pluri est tellement riche et porteur que je me sentais bien trop isolée dans mon cabinet sans patientele 😏

Puis progressivement le bouche à oreille a fonctionner et je me sens moins seule 😂et il est tellement gratifiant de voir nos petits patients évolués et leur famille heureuse que je m’épanoui largement ! J’y accompagne principalement des enfants présentant des difficultés d’apprentissages et tsa.

Entre temps je suis tombée enceinte je me suis arrêtée un an pour me consacrer qu’à ma fille, une belle expérience qui a encore plus ouvert ma connaissance de moi même. Cela a d’ailleurs quelque peu modifié ma pratique je ne sais pas encore l’expliquer mais il y avait Melanie la psychomotricienne sans enfants et Melanie la psychomotricienne avec Romy … je pense que c’est mon accompagnement à la parentalite qui a changé mais je n’ai pas encore assez de recul pour en être certaine ! Peut être que d’autres mamans psychomot avec plus d’expérience mettrai de meilleur Mots sur le phénomène 😅

En tout cas j’ai repris depuis quasiment un an ceci à temps plein et je suis comblée personnellement et professionnellement

 

View this post on Instagram

{selfie} Bon je triche un peu car la définition exacte d’un selfie étant un autoportrait numérique tu te doutes bien que j’ai pas fait ça toute seule 🙈 Mais je me montre dans une période que j’ai adoré vivre 9 mois de plénitude totale 🥰 Certaines femmes gardent des souvenirs pas très heureux de leur grossesse, personnellement je l’ai vécu merveilleusement bien, ceci du tout début jusqu’à la fin et je me sens assez chanceuse de cela ! 😍 C’est pour ces raisons que ce soir je partage ce doux souvenirs 😘 #shooting #photos #seancephotos #photographe #photographer #photogrossesse #photomaternite #maternity #selfie #challenge #octobre2017 #automne #souvenirs #grossesse #pregnant #futuremaman #familymoment #capture #baby #smarties #amour #love #bonheur #princesse #nofilter #provence

A post shared by Melanie 🐞 (@chronique_d1_mom_psychomot) on

 

Quelles sont tes loisirs ? T’en inspires tu durant les séances de psychomot ?

Je suis très manuelle et je touche à tout alors je ramène parfois quelque créations fait maison (pâte à modeler, sable magique, peinture, …)

Que préfères tu dans ton travail ?

Je crois que ce que je préfère c’est cet instant ou tout bascule dans la prise en soin. Toutes les séances imbriquées les unes aux autres permettent comme un déclic et alors tout fait sens pour ne faire qu’une entité 

Quelles sont les qualités que tu estimes nécessaires pour être un super psychomot ?

La qualité principal est pour moi je pense l’adaptabilité ! Chaque enfant est bien différent et une façon ne conviendra pas à tous alors je ne pratique pas du tout selon une méthode ! Je trouve cela dommage de se quantifier à une démarche alors que d’autres pourrait être la solution. 

 

View this post on Instagram

{Diy pâte à modeler} Découverte ce matin d’une texture particulière 😍 Romy a adoré toucher & goûter ! Maman a kiffer pouvoir la laisser faire en toute tranquillité 😉 Une texture au top pour les petites mains non expérimentées 🖐🏽 car assez souple mais qui colle moins … Cette pâte à modeler maison peut être conserver facilement plusieurs mois dans une boîte hermétique et si toutefois elle vient à sécher il suffit de se mouiller les mains et de la pétrir un peu 😘 La recette suit ⬇️ 1 verre de farine 1 verre d’eau 2 C à S de sel (nous l’avons remplacé par du bicarbonate de sodium car pas assez de sel 🙈 on ne sale jamais ici 🤷🏼‍♀️) 2 C à S d’huile végétale On mélange On chauffe à feu doux On continue de mélanger jusqu’à ce que ça se décolle des parois Diviser la pâte en plusieurs parties et ajouter le colorant Afin de continuer dans le « naturel », ici nous avons utiliser du cacao en poudre pour le marron et du curcuma pour le jaune orangé 😀 Alors tu vas reproduire cette recette avec mini ? #activite #eveil #enfant #pateamodeler #naturel #faitmaison #diy #viedemaman #psychomotricienne #psychomot #systemed #montessori #motricitefine #decouverte #activiteenfant #parentalite #accompagnementparental

A post shared by Melanie 🐞 (@chronique_d1_mom_psychomot) on

 

Comment envisages tu le métier d’ici quelques années ?

Il est très difficile pour moi de répondre à cette question d’avenir … je n’en ai vraiment aucune idée … 

Raconte moi un de tes plus beaux moments comme psychomot ?

Mon plus beau souvenir est très certainement cette bataille d’eau entamée un été à l’ime.

J’aimais beaucoup m’inscrire dans les temps informel car il se passe pas mal de chose ! J’avais à ce moment là beaucoup de difficultés à créer une relation avec une jeune fille que j’accompagnais en prise en soin, par peur de l’eau elle m’a sauté dans les bras et ça a été le déclic aux séances. Je garde un doux souvenir de cet élan d’humanité ! 

 

❤️

 

Si vous souhaitez à votre tour partager votre expérience à travers une interview ou écrire ponctuellement des articles afin de promouvoir la psychomotricité, merci de me contacter à misspsychomot@outlook.com

Si vous êtes psychomotricien ou étudiant, il y a un petit e-book sur les jeux  indispensables en cadeau ICI

Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

Aucun commentaire

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :