J’ai interviewé Mathilde de @matlea_psychomots

La semaine dernière, vous avez découvert Léa qui partage le compte @matlea_psychomots avec Mathilde, qui s’est également prêtée à l’incontournable Interview de psychomot 😉

Je n’exerce pas actuellement en EHPAD (maison de retraite) mais ses posts sont inspirants pour tous psychomotriciens et psychomotriciennes qui cherchent idées et support théorique… selon certains endroits, il faut encore justifier notre place. Mathilde fait un travail de promotion de  très bonne qualité !

Je vous invite à découvrir son portrait rapidement !!

 


PRÉSENTATION 


 

Parles moi de toi, qui es tu ? 

Je m’appelle Mathilde, je suis psychomotrienne diplômée depuis juin 2015. J’ai quitté la région parisienne pour la Charente-Maritime une fois le diplôme en poche. 

Quel est ton parcours ? 

Tout d’abord, j’ai découvert le métier de psychomotricien en seconde, au détour d’un stage en PMI auprès d’une sage-femme. L’alternance des cours théoriques et pratiques m’a tout de suite plu. J’ai fait un bac S, et pendant mon année de terminale j’ai tenté 2 concours d’entrée aux écoles de psychomotricité afin de voir l’ambiance, ma gestion du stress, le type d’exercices… 

N’ ayant pas obtenu les concours je me suis dirigée vers une prépa intégrée à l’une des écoles où j’avais passé le concours, Expersanté (ISRP). J’ai passé 4 concours et j’ai obtenu celui de l’ISRP Paris. 

 

View this post on Instagram

Interview France 3 suite au clip réalisé dans l'EHPAD où je travaille. Exercice pas simple de s'exprimer devant un micro et une caméra mais mission réussie. Tellement fière des résidents et de mes collègues. Une chose est sûre c'est que ce clip casse les codes, les apprioris que l'on peut avoir sur les EHPAD. Oui, la vie continue et oui nos aînés sont capables de faire beaucoup de choses encore… A leur rythme, ils révéleront leur potentiel, laissez leur le temps de s'exprimer, de se mouvoir et vous verrez, ils vous épateront. Un projet qui laissera une trace, j'en suis certaine. 💕 • Lien accessible en bio sous notre pseudo ! ☀️ #france3 #lameme #maitregims #vianney #clip #ehpad #soignants #residents #casserlescodes #expression #charentemaritime #joie

A post shared by Matlea_psychomots (@matlea_psychomots) on

 

Ou et avec qui exerces tu actuellement ? 

J’exerce en Charente-Maritime, à temps plein dans un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes comportant un Pôle d’activités de Soins Adaptés et un Accueil De Jour. Mes stages et mon expérience personnelle ont confirmé mon choix d’exercer auprès de cette population que j’affectionne tant. 

Comment organises tu ta semaine de travail ?

Je suis à mi-temps sur le PASA (bien que la gestion administrative déborde sur mon temps) et à mi-temps sur l’EHPAD dont un après-midi à l’ADJ. 

J’ai des ateliers fixes sur le PASA comme un groupe de graphomotricité, de parcours et équilibre (atelier que je fais aussi en ADJ) et de gym douce… Je participe également aux repas thérapeutiques du lundi au vendredi

Je m’occupe de la gestion administrative du PASA (courriers/rencontres familles, file active, planning, projet d’accompagnement, réunion…).

Je réalise des prises en soins individuelles au sein de l’EHPAD. (balnéo, relaxation, toucher-massage, équilibre…). 

Je me suis gardée un après-midi pour la passation de bilan/rédaction. A savoir que je réalise un bilan d’entrée pour les résidents venant au PASA. 

J’ai également un après-midi pour préparer des formations que je réalise avec ma collègue psychologue pour le personnel ou bien que j’utilise pour rédiger des documents qualité. 

Pour 2020, j’aurai 1 hdestinée au personnel où je proposerai avec ma collègue reflexologue un temps de bien-être (toucher-massage/relaxation Soubiran…).

View this post on Instagram

Quel est le rôle de la psychomotricité pour les patients chuteurs ? La chute est la 1ère cause de mortalité chez les + de 65 ans. Les conséquences d’une chute sont : les contusions, les plaies, les fractures, les luxations… Mais elles sont aussi vécues comme un réel traumatisme psychique. Le fait de tomber sans réussir à se relever peut renvoyer à la mort et est très souvent source d’angoisse. Si la personne n’est pas aidée rapidement, elle peut souffrir de déshydratation et de dénutrition avec des conséquences métaboliques et rénales très importantes, de l’hypothermie, des escarres… Suite à la chute, les chuteurs peuvent présenter un syndrome post-chute caractérisé par la rétropulsion du bassin, l’hypertonie, l’anxiété majeure, la possibilité d’une phobie de la verticalité, de la marche et du sol et la régression de la mobilité (bouger le moins possible pour éviter de retomber). L’accompagnement psychomoteur a pour objectifs de les aider à retrouver une solidité axiale, à reprendre confiance en leur corps et leurs possibilités motrices, à retrouver leur souplesse et aisance corporelle dans le mouvement par la prise de conscience et renforcement de l’axe corporel, favoriser la régulation du tonus musculaire, travailler les transferts et prévenir les chutes (apprendre à se relever de la chute et savoir comment la dédramatiser). #chute #phobie #traumatisme #aide #confiance #psychomot #prevention

A post shared by Matlea_psychomots (@matlea_psychomots) on

 

Quelles sont tes loisirs ? T’en inspires tu durant les séances de psychomot ? 

Je pratique l’équitation depuis que je suis petite, une passion. Je fais également de la musculation/cardio et du théâtre. 

J’adore la danse et particulièrement la danse de salon (cela tombe bien non ?). Pour finir, j’aime faire de la photo, montage de vidéos (si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à jeter un œil au clip vidéo réalisé au sein de l’EHPAD où je travaille 😉)

https://youtu.be/0BOpFD75xA0

 

Alors oui, quand c’est possible, je mêle passion et boulot. 

 

Que préfères tu dans ton travail ?

J’ai la chance de travailler dans un petit EHPAD de 45 résidents avec une équipe dynamique. Pouvoir exercer dans un établissement à taille humaine et un véritable avantage. J’ai la possibilité de mettre en place des projets aussi bien pour les résidents que pour les soignants et ça, c’est vraiment chouette. Les journées passent vite quand on est passionné ! 😊

Peux tu nous confier sur ce que tu aimes moins dans ton travail ? 

Comme la plupart, on court après le temps… Mais j’ai appris (parfois j’apprends encore) à prioriser. Je note ce que je dois faire sur un morceau de feuille, et je prends un malin plaisir à barrer quand c’est fait. Je ne suis pas la seule, si ? 

View this post on Instagram

[… ⬅️ suite texte…] Je serai tantôt « prof de gym », tantôt « la grande qui s'occupe de la balnéo », « la motricienne qui nous fait travailler l'équilibre » mais aussi « ma grande », « ma cocotte », « mademoiselle qui n'a pas encore perdu ses ailes… » Tout au long de la journée, je les aiderai à reprendre confiance en eux, à retrouver du plaisir en se mouvant, à sentir leur corps, à accueillir leurs émotions, à « ÊTRE » tout simplement… Je partagerai des sourires, des rires, des larmes… Je me confronterai parfois à des refus, de la colère, de l'incompréhension, de la peur… Alors, j'utiliserai tout mon corps comme moyen et mettrai mes sens en éveil : mes mains pour rassurer, mes yeux pour observer, mes oreilles pour écouter, mon sourire pour la sincérité, mon épaule pour se reposer, mes bras pour porter, mes jambes pour accompagner… Je terminerai la journée fatiguée, c'est vrai. Mais, je prendrai le volant de ma voiture en repensant avec sourire aux phrases que VOUS avez pu me dire « Ça me fait beaucoup de bien », « je grapille quelques années », « J'ai un peu plus confiance en moi », « merci pour ce que vous faites », « je REVIS ! » Je penserai sur l'oreiller : « Psychomotricienne en maison de retraite ? Ça sert vraiment à leur âge ? » Et je m'endormirai le sourire aux lèvres, prête à affronter le lendemain. #vivelapsychomot #mieuxetre #plaisirdetre

A post shared by Matlea_psychomots (@matlea_psychomots) on

 

Quelles sont les difficultés que tu rencontres ? 

La psychomotricité commence à se faire connaître petit à petit, mais les prescriptions des médecins traitants ne se font pas automatiquement malgré ma démarche pour expliquer le métier (flyer et prescriptions à cocher). Je ne désespère pas ! 

Comment y remédier si possible ?

Je pense que sensibiliser les infirmières qui sont le plus souvent à leur contact peut être un moyen 😊

Quelles sont les qualités que tu estimes nécessaires pour être un super psychomot ?

Être disponible dans son corps et dans sa tête, faire preuve d’empathie, savoir s’adapter, être créatif, souriant, rassurant…et puis en rentrant du travail, s’accorder du temps pour soi, pour pouvoir être disponible le lendemain. 

Comment envisages tu le métier d’ici quelques années ?

Il n’y aura plus de « psycho-quoi ? » et les séances seront remboursées (je nous le souhaite !). 

 

 

Quels sont les impacts de la psychomotricité sur ta vie ? Qu’est ce qui a changé en toi ? 

La formation de psychomotricité m’ a permis de mieux me connaître, et de développer mes capacités d’observations et d’écoute. J’ai la chance de pouvoir donner du bien-être, de jouer, de me servir des mes passions, de faire de belles rencontres… et tout ça dans le cadre de mon travail. C’est le remède efficace pour rester jeune d’esprit ! 😊

Raconte moi un de tes plus beaux moments comme psychomot ?

Quand j’ai rencontré Madame Tendresse 101 ans. Elle était volontaire et avait toujours le mot pour me mettre la larme à l’oeil. Parole recueillie après une séance de Gym douce :

« ben moi je trouve que c’est toujours très bien, ça me redonne confiance et l’envie de grappiller encore quelques années. Vous avez les mots pour nous motiver et la tendresse et l’écoute pour nous rassurer, on en a besoin ici. On se surpasse un peu plus à chaque fois, alors merci  » 

Enfin, comment as tu découvert MissPsychomot ? Qu’est ce que tu apprécies le plus sur le blog ou sur Instagram ? Rubrique, thème etc

Grâce à notre instagram et on adore ! Tout est intéressant mais il est vrai que les #instantpsychomot ou les interviews sont de supers moyens pour élargir notre réseau, bravo MissPsychomot !! 

❤️❤️❤️

Clique pour avoir accès au lien
Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

Aucun commentaire

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :