J’ai interviewé Océanie de Psychomot À Dom

J’ai eu l’occasion d’échanger avec Océanie avant qu’elle ne lance son compte Insta @psychomot_a_dom.

Elle est également administratrice du groupe Facebook Psychomotricité à domicile, avec moi. En effet, elle exerce exclusivement comme libérale à domicile. Je crois que notre métier a sa place dans ce secteur qui est mal connu, encore trop souvent limité à de l’institution.

Je vous invite à découvrir le portrait de Océanie qui est très impliquée dans la promotion de la profession ❤️

 


PRÉSENTATION


 

Parles moi de toi, qui es tu ? 

 Hello, je m’appelle Oceanie, j’ai 28 ans. Sur instagram on me connaît sous le nom de psychomot_a_dom. Je suis diplômée de la Pitié depuis 2012.

Quel est ton parcours ? 

 J’ai toujours voulu travailler dans le domaine médical. J’ai longtemps eu pour objectif de devenir pédiatre et finalement en terminale, j’ai eu davantage envie de me tourner vers une filière paramédicale. La longueur des études et la difficulté du concours de PACES m’ont complètement découragée. De plus, je n’avais pas envie d’avoir des vies entre mes mains, que mes décisions soient trop impactantes.

Ayant un fort goût pour les lettres, je me suis tournée vers le métier d’orthophoniste et j’ai fait une prépa pour ce concours. Financièrement je ne pouvais tenter que le concours de Paris et j’ai décidé de passer celui de psychomot en diletante, histoire de me faire la main sur les conditions de concours (il était 1 mois avant celui d’ortho).

Résultat des courses, je n’ai pas été convoquée à l’oral d’ortho (à 0.25 points snif) et j’ai été à ma grande surprise reçue à celui de psychomot.

J’ai donc foncé, me disant que cette année serait surement formatrice, avec l’objectif de retententer les concours d’ortho en fin d’année. Sauf que dès les premières semaines de cours j’ai eu un coup de cœur pour la psychomot et j’ai jeté mes cours de prépa !

 

 

Ou et avec qui exerces tu actuellement ? 

Après un poste en psy adulte (intra et extra) et 6 ans dans 2 EHPAD différents, je me suis lancée dans l’aventure du libéral à domicile, dans ma région d’adoption, en gironde. J’exerce avec tout type de patients, mais majoritairement des troubles scolaires et graphomoteurs.

 

Comment organises tu ta semaine de travail ?

Je travaille du lundi au vendredi(avant je consultais également le samedi) au domicile de mes patients. Ma zone géographique étant assez étendue, j’essaye autant que possible de bien organiser mes tournées.

 

Quelles sont tes loisirs ? T’en inspires tu durant les séances de psychomot ?

 Je suis un fan de séries, films, et de la pop culture, une vraie geek ! En général, j’ai de quoi discuter avec les petits loups ! Je fais également du pilates, que j’utilise parfois en séance.

 

Que préfères tu dans ton travail ?

Le sentiment de pouvoir aider quelqu’un, de jouer (j’adore ça !), de redonner du plaisir à la tâche. J’adore quand les enfants me confient leurs secrets !

View this post on Instagram

La confiance en soi… En psychomot, on reçoit souvent des patients, qui n'ont pas confiance en eux, en leurs capacités, qui s'empêchent de faire certaines activités par peur de mal faire, qui se dévalorisent systématiquement… notre boulot, c'est de faire le bilan de leurs compétences et de leurs difficultés, afin de pouvoir utiliser leurs points forts pour les valoriser, les motiver dans les exercices plus difficiles et de leur donner une image positive d'eux mêmes. Je terminerai par une phrase de mon fils qui voulait essayer un jeu adapté à un âge bien plus élevé que le sien: "c'est pas grave on peut essayer, on verra bien si on rate". #instantpsychomot #confianceensoi #misspsychomot #jerejoinslemouvement

A post shared by psychomot à dom (@psychomot_a_dom) on

 

 

Quelles sont les qualités que tu estimes nécessaires pour être un super psychomot ? 

L’empathie, la patience, l’adaptabilité.

 

Comment envisages tu le métier d’ici quelques années ?

Honnêtement, c’est une inquiétude assez pesante.

Le non remboursement des soins est un frein pour beaucoup de familles. De plus, on voit apparaitre de nouvelles professions, et des glissements de tâches entre les différents paramédicaux. J’espère que notre profession sera de plus en plus reconnue et valorisée, mais je reste assez pessimiste.

 

Pour finir, raconte moi un de tes plus beaux moments comme psychomot ?

Oh c’est trop difficile de choisir… j’en prend deux !

Les premiers pas d’une grande préma entre mes bras et ceux de sa maman, guidée par des bulles de savon qu’elle voulait attraper…

Et la création d’un spectacle de  théâtre avec des patients psychotiques adultes, que nous avons joué sur une vraie scène, devant les soignants et certaines familles. Un grand moment d’émotion !

 

❤️ 

 

Clique pour avoir accès au lien

 

Miss Psychomot
Miss Psychomot

Je m’appelle Rokiyah Hosen, je suis Psychomotricienne diplômée d’Etat et auteur, à l’origine de l’ #instantpsychomot. Je suis également maman de Junior et de BB avec qui je pratique l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI). Ici je fais la promotion de mon métier et partage des ressources en lien avec la psychomotricité mais aussi bon nombre de réflexion inédite.

Aucun commentaire

Un commentaire pour échanger est la bienvenue

%d blogueurs aiment cette page :