Ma première fois en tant que maître de mémoire

Un accompagnement bien spécial pour moi qui débute … celui de maître de mémoire.

Avec l’accord de mon étudiante, je publierai quelques post sur cette aventure. (Oui, tout est aventure avec moi 🤣)

Dans cet article, je partagerai le Pourquoi et le avec Quoi (les livres)

Pourquoi

Parce que son thème me paraissait intéressant
Parce que sa candidature a été bien écrite
Parce que le contact téléphonique s’est bien passé
Parce que nous étions semblable sur notre méthodologie de travail
Parce que sa problématique et son plan sont déjà élaborés
Parce que finalement, nous avons les mêmes objectifs vis à vis de nos rôles respectifs

Sa candidature est arrivée au bon timing ⏱ car avant, j’étais encore en pleine écriture du livre 📕 puis cette année, je me sens prête pour un seul accompagnement pour toutes les raisons évoquées.

C’est aussi un moyen de partager et recevoir. Dans les deux sens.

Avec QUOI

Avec quelques références bibliographiques.

Avant cela, j’en profite pour vous inviter à lire ou relire cet article écrit il y a quelques années (déjà) sur les livres qui m’ont accompagnés quand j’étais étudiante :

Les livres qui m’ont accompagné durant mes études

Entre temps, d’autres livres sont sortis et certains sont devenus des bonnes références (cela dépend de votre sujet d’étude aussi)

On y trouve donc :

  • Gladys Debieux – Au coeur du développement psychomoteur sorti en juillet 2019 aux Editions Philippe Duval >> ici
  • Lucie Meunier – Le bébé en mouvement sorti en aout 2019 chez Dunod >> ici
  • Pascale Pavy et Cyrielle Rault – Accompagner l’éveil psychomoteur de bébé sorti en 2016 chez Mango Editions >> ici
  • Michèle Forestier – De la naissance aux premiers pas (nouvelle édition de 2018) chez Editions Erès >> ici

Qui sait, peut-être que le mien fera partie de vos must-have dans la rubrique Parentalité / Enfant ?

Les bébés apprécieront d’en savoir plus sur le développement du besoin d’élimination 🙂

 

Malheureusement, il sera inutile de me solliciter cette année ^^’ car je suis déjà engagée auprès d’une étudiante, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai hésité à en parler. En effet, une année, j’étais énormément sollicitée sur les réseaux pour des questions diverses et variées et peu remerciée.

Pour savoir de quoi je parle, c’est ici :

Trop c’est trop

 

J’espère que cette première expérience sera enrichissante et me permettra d’être de plus en plus impliquée auprès des étudiant.e.s les années suivantes.

Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un petit commentaire afin que je publie avec enthousiasme la suite au fil des mois !

Un commentaire pour échanger est la bienvenue