Être à l’aise avec l’écriture

enfant

Partager l’article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Aujourd’hui, je partage avec vous un livre inspirant qui rappelle ou présente de manière claire l’acquisition de l’écriture. Il s’agit de :

Aider son enfant à être à l’aise avec l’écriture, une méthode innovante qui mêle exercices, jeux et relaxation, par Stéphanie Couturier, Psychomotricienne et Sophrologue.

Elle y propose des exercices qui vont au delà de l’acte graphique, comme la chorégraphie du haka, l’utilisation de la pâte à modeler tout en démontrant l’importance de la motricité globale en amont.

Elle nous présente également les piliers de l’écriture bien connu des psychomotriciens mais pas nécessairement par les autres professionnels que les enfants rencontrent.

Quels sont ces piliers que nous partage Stéphanie Couturier ?

  • Le tonus,
  • La posture,
  • L’aisance du geste
  • La tenue du crayon.

A savoir qu’elle nous propose des exercices ludiques pour chaque piliers.

 

Un coup de cœur en séance (expérimenté et approuvé) : la piscine.

C’est un exercice qui allie la composante auditive et kinesthésique (geste). La verbalisation, c’est à dire, raconter haut et fort, va faciliter la mémorisation et surtout le sens, pour être plus claire, l’orientation du geste.

 

Bien entendu, cela nécessite de l’entraînement. Pour rendre l’exercice encore plus plaisant (et joli, car c’est stimulant visuellement), j’ai proposé à un de mes jeunes patients des stylos feutres pinceaux de chez action que j’utilise pour mon bullet journal. Vous savez pour faire les fameux “hello” sur instagram.

 

Alors là … C’était un coup de foudre, il avait la sensation d’être un artiste, il appréciait beaucoup le rendu (c’est magnifique non ?).

 

 

 

Conclusion : ce fût une séance stimulante !

 

On a continué à reproduire les lettres avec une écharpe orientée vers le sol pour mémoriser le geste et l’histoire. Tout comme avec le stylo, le jeune garçon s’est rendu compte que plus on tient vers le bas de l’écharpe, mieux le mouvement était contrôlé !

De même qu’avec un crayon … Prise de conscience assurée !

J’aime beaucoup ce livre, et vous ? Vous le connaissez ? Si oui, n’hésitez pas à partager et commenter.

Et surtout, j’espère vous avoir donné envie de le lire. Bien sûr, vous pouvez vous le procurer sur le site de la fnac.

– Miss Psychomot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *