J’ai interviewé Ombeline alias Psychomot_Libéral_Ehpad

31B247E4-A01E-4D35-A901-62EC0AA1E0CC

Partager l’article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Vous connaissez peut être déjà Ombeline sur Instagram ou bien parce que vous avez lu son article sur la formation en alternance :

https://www.misspsychomot.com/2019/06/21/la-formation-en-alternance-par-ombeline/

Aujourd’hui est enfin publié son interview, vous avez donc l’occasion de découvrir cette jeune psychomotricienne ultra motivée et très investie dans le partage ! Depuis cette rentrée, Ombeline fait partie de la « team » des auteures du blog Miss Psychomot et vous livrera des conseils basés sur son expérience en libéral.

Je suis certaines que vous êtes nombreuses à attendre ou sont à la recherche d’articles sur le sujet pour se lancer sereinement.

 


Présentation

  • NOM : BISSON
  • PRÉNOM : Ombeline
  • MAIL PRO : psychomot.ombeline@gmail.com
  • INSTAGRAM : psychomot_liberal_ehpad
  • FACEBOOK : Ombeline Bisson – Psychomotricienne
  • LIEUX D’EXERCICES : Cabinet libéral (89) et Etablissement pour Personnes Âgées Dépendantes (45)

 

Parles moi de toi, qui es tu ? 

Je m’appelle Ombeline, j’ai 24 ans et je suis psychomotricienne depuis juin 2018. Mon pseudo sur Instagram est psychomot_liberal_ehpad.

 

Quel est ton parcours ? 

Après le collège je suis partie en BEP Carrières Sanitaires et Sociales car j’avais besoin d’effectuer des stages pour me trouver. Je n’avais pas trop d’idées de métier, mais j’étais sur d’une chose : aider autrui.

A la fin de mon BEP je pense au métier d’éducatrice spécialisée. Je m’oriente alors vers un BAC ST2S (Sciences Techniques Sanitaires et Sociales). Arrivée en terminal ma mère (aide-soignante) me parle du métier de psychomotricienne. J’ai fais mes recherches et ça a été LA RÉVÉLATION !

Une fois l’obtention de mon BAC, je m’inscris en école préparatoire (cours GALIEN) une première année. Je n’obtiens aucun concours. Mes notes étaient très basses, j’ai donc passé 3 concours pour voir comment cela se déroulait. Je m’inscris de nouveau en prépa (la même école) et je prends des cours de biologie à domicile. J’ai passé les concours de chaque école. Les premiers résultats tombent, je suis loin, très loin dans la liste… avant dernier résultat, échec.

Dernier résultat ISRP Paris : 237ème sur liste complémentaire. Je me dis que c’est fichu, on me dit de garder espoir. Je décide alors de m’inscrire de nouveau en école préparatoire (une autre) mais je n’aurai pas l’occasion d’y accéder (et heureusement) car l’ISRP Paris m’appel fin août 2015 pour m’annoncer mon admission. Je vous laisse imaginer l’euphorie dans laquelle j’étais… !!

 

https://www.instagram.com/p/B0atOPCi1gQ/?igshid=1cxbu6a9ulqwb

 

Lors de ma formation en psychomotricité, j’ai réalisé mes deux dernières années en alternance, j’ai d’ailleurs écris un article pour le blog de miss psychomot que vous pouvez retrouver ci dessus.

J’obtiens le diplôme de psychomotricien en juin 2018.

En juillet 2019 j’ai réalisé une formation me permettant d’obtenir la certification d’hypnothérapeute.

 

Ou et avec qui exerces tu actuellement ? 

Après l’obtention de mon diplôme j’ai continué pendant 6 mois à exercer dans l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) dans lequel j’ai réalisé mon alternance dans le 89 (l’Yonne). J’ai quitté cet établissement pour diverses raisons, et je suis actuellement dans un autre EHPAD situé à Châtillon-Coligny dans le 45 (Loiret).


En octobre 2018 j’ai créé mon cabinet libéral au sein d’une maison de santé à Charny-Orée-De-Puisaye dans l’Yonne. Au sein de mon cabinet, je travail avec diverses populations, mon plus jeune patient à 5 ans, et le plus âgé à 82 ans. Les pathologies y sont variées : dyspraxie, dysgraphie, autisme, hyperactivité, maladie à corps de Lewis, prise en soin post-AVC (Accident Vasculaire Cérébral).

 

https://www.instagram.com/p/BxaTZWWFZA2/?igshid=1txa1aafudsps

 

Comment organises tu ta semaine de travail ?

Le lundi, mardi, jeudi et vendredi je suis à l’EHPAD. Je réalise des prises en soin individuelles (accompagnement à la marche, syndrome post-chute, balnéothérapie, relaxation, Snoezelen…), des repas thérapeutique chaque lundi et mardi. J’ai un groupe atelier manuelle, atelier groupe équilibre et prévention des chutes. Ainsi qu’un groupe corps et sens avec la psychologue. Je participe également au projet personnalisé des résidents, aux réunions co-direction le mardi et au staff médical le jeudi.

Concernant le libéral, j’y suis le lundi après ma journée à l’EHPAD, le mercredi et le samedi. En général le mercredi est pour le moment ma plus importante journée.

 

Quels sont tes loisirs ? T’en inspires tu durant les séances de psychomot ?

Je ne sais pas si on peut considérer cela comme un loisir, mais j’aime « prendre soin de mon corps » en allant chez l’ostéopathe, ou en m’offrant un massage en institut, ou des séances de réflexologie. Finalement, c’est peut-être pour ça que j’apprécie proposer des séances de relaxation à mes patients, leur offrir un temps pour se ressourcer, se détendre, lâcher prise…

 

Que préfères-tu dans ton travail ?

Il y a tellement de choses !!

Mais ce qu’il me plait le plus, je pense, c’est le fait de pouvoir travailler avec toutes populations. Nous pouvons très bien travailler en service de néonatalogie, en EHPAD, en IME, en milieu carcéral etc. Ce qui va nous permettre une diversité importante. Aucune journée ne se ressemble.

 

https://www.instagram.com/p/BzGizSWCCKa/?igshid=cii4jye48wab

 

Quelles sont les qualités que tu estimes nécessaires pour être un super psychomot ?

Je dirai l’adaptabilité, la créativité, l’écoute, l’empathie, la bienveillance et la patience.

 

Comment envisages-tu le métier d’ici quelques années ?

D’ici quelques années, j’espère que le métier sera beaucoup plus connu et reconnu. Que le remboursement des soins en psychomotricité en libéral soit appliqué.

Aussi, que la différence ergothérapeute et psychomotricien soit comprise notamment auprès des structures, qui à ce jour dans leur offre d’emploi sont à la recherche d’un psychomotricien OU d’un ergothérapeute.

 

Pour finir, raconte-moi un de tes plus beaux moments comme psychomot ?

Lequel choisir… il y en a beaucoup !

Mais je dirai cette dame à l’EHPAD qui avait une grande volonté pour retrouver la marche. Elle était en fauteuil roulant, et elle voulait pouvoir retrouver la marche. Le suivi avait débuté mais elle avait du changer d’établissement, pour finalement revenir dans notre EHPAD. A son retour, ses capacités avaient beaucoup diminué, mais elle étaie très volontaire pour réussir.

Le suivi a donc repris, au fil des séances elle faisait des progrès remarquables. Elle a laissé son fauteuil roulant pour prendre son déambulateur. Le degré de difficulté pour les parcours psychomoteurs s’accentuait au fil des séances. Puis, est arrivé le jour ou Mme n’avait plus du tout besoin de suivi en psychomotricité, elle était même en capacité de marcher sans aide technique…

Quel bonheur de voir le sourire et la fierté sur le visage de mes patients, quel bonheur de voir leur évolution… !

 

❤️

 

Un grand merci pour ce partage, c’est toujours un plaisir de découvrir des psychomotriciennes. A chaque fois qu’Ombeline publiera un article, il sera signe du hashtag #ombeline et vous aurez l’occasion de trouver ce petit portrait :

 

 

Si vous souhaitez à votre tour partager votre expérience à travers une interview ou écrire ponctuellement des articles afin de promouvoir la psychomotricité, merci de me contacter à misspsychomot@outlook.com

Si vous êtes psychomotricien ou étudiant, il y a un petit e-book sur les jeux  indispensables en cadeau ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *