La plagiocephalie par Psychomamotricienne

2E709477-FFC0-4C8C-9F5A-2909636E49D5

Partager l’article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Voici le premier article d’Alexia aka Psychomamotricienne republié ici sur le blog Misspsychomot.

Comme mentionné dans l’interview qui lui a été consacrée ci dessous, j’ai tellement aimé sa plume qu’une collaboration à été mise en place.

https://www.misspsychomot.com/2019/01/14/jai-interviewe-alexia-psychomamotricienne/

 

De ce fait, vous pouvez lire ses publications axées sur la prévention dans la rubrique BÉBÉ avec le hachtag #psychomomamotricienne ♥

Place à son article sur la plagiocephalie

C’est quoi la plagiocéphalie ?

C’est aussi ce qu’on appelle la tête plate. Le crâne de bébé se déforme en s’applatissant sur un côté du crâne ou sur l’arrière de la tête.
Outre le côté inesthétique, la plagiocéphalie est un réel problème à ne pas négliger dans le développement moteur de l’enfant.

 

Source : http://www.chirostbruno.ca/la-plagiocephalie-le-syndrome-de-la-tete-plate/

Pourquoi le crâne prend il cette forme ?

A la naissance, les os du crâne de bébé ne sont pas soudés, permettant a la tête du nouveau-ne de passer dans le bassin de la mère. C’est ce que l’on appelle les fontanelles. Aussi, les os peuvent changer de position relativement facilement.
Lorsque le bébé garde la tête dans la même position pendant un long moment et fréquemment, la tête va prendre une forme inesthétique. Si ça n’est pas pris en charge, les os peuvent se solidifier dans ce type de positions, ce qui peut avoir certaines conséquences.

 

Il est important de savoir que des retards moteurs sont observés dans une majorité des cas d’enfants porteurs de plagiocéphalie non traitée.

Comment éviter la plagiocéphalie ?

Il est important de ne pas bloquer les mouvements de la tête de bébé.

Transat, cosy, cocoonababy sont a éviter.

Une utilisation prolongée peut être la cause d’une plagiocéphalie. En effet, les mouvements de la tête de bébé sont empêchés ou réduits.

La motricité libre est a favoriser, sur un tapis au sol par exemple.

Dans le cas du cosy, même si pratique s’il appartient a un trio poussette, une sortie de longue durée ne devrait pas de faire dans un cosy. Une fois bébé sorti de voiture, il est préférable de le mettre en portage physiologique ou en nacelle si ce dernier ne sait pas s’asseoir seul. Sinon, une poussette canne peut aisément être utilisée.

Le meilleur moyen de lutter contre la plagiocéphalie etant néanmoins le portage qui a la vertu de contenir bébé. Et de laisser sa tête libre.

Si la plagiocéphalie est déjà installée, l’ostéopathie peut aider au remplacement des os craniaux. Dans les cas les plus graves, le port d’un casque adapté sera de rigueur pendant plusieurs mois, selon un protocole strict. Ce dernier est onéreux et contraignant.

Source : https://www.imagesante.be

 

Des solutions sont là pour éviter la plagiocéphalie, même si le facteur risque 0 n’existe pas. A nous de savoir les saisir.

 


 

Merci Alexia pour ton généreux partage, au plaisir de reposter d’autres articles écris de ta plume ♥

 

 

 

Une réponse

  1. En tant que psychomot, quand une plagiocephalie est installée, peut on donner d’autres conseils en plus de l’installation et portage ?! Peut être une stimulation sensorielle du crâne pour stimuler l’epiderme et une résonance cranienne ? Massages ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *