Le pipi de précaution, la fausse bonne idée

6

Partager l’article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

✔️ Pourquoi ?

Faire pipi alors que la vessie ne ressent pas le besoin de se vider (car pas assez remplie), c’est lui envoyer le signal qu’en fait, elle serait assez remplie. Que le niveau atteint est ok.

✔️ Conséquence :

Si proposé régulièrement, dès que la vessie atteindra ce faible niveau, elle demandera à être vidée.

✔️ Risque 

La vessie ne va pas assez s’agrandir.

Les éliminations seront fréquente et en petite quantité.

La #petitevessie n’est pas un mythe. 

✔️ Comment faire ?

Communiquer +++

Transmettre un savoir sur la conscience de ses besoins internes

Connaître l’anatomie de la vessie c’est se connaître

Pourquoi on veut le pipi de précaution ?

Pour soi ou pour les enfants ?

Parce qu’on a peur d’une situation d’urgence.

Mais savez vous qu’avant le pipi d’urgence, notre corps nous envoie des notifications ? J’aime beaucoup la métaphore du smartphone qui parle très bien aux adultes, ado et enfants.

A un certain niveau de remplissage, notre vessie envoie un message au cerveau pour lui dire « attention, c’est pour bientôt, commencé à repérer des toilettes ». 

Ensuite, des minutes plus tard, selon la capacité de remplissage, notre vessie considère que notre cerveau a fini sa tâche en cours et à planifier un aller aux toilettes.

Donc notre vessie renvoie un message à notre cerveau pour lui dire « c’est bon on y va ! ».

La, si le cerveau fait le choix d’ignorer ces 2 notifications, le prochain rappel de la vessie sera « tant pis, t’as ignoré mes messages, je t’ai dis qu’il fallait se rendre au toilettes, alors voilà, maintenant tout le corps a mal et c’est urgent, je vais me relâcher. »

Et si on était aussi attentif aux notifications de son corps que celles du téléphone ?

En conclusion, il est possible d’éviter une situation d’urgence, je précise, pas toujours, il y a des aliments qui excitent notre vessie comme le thé ou le café. 

Je reviens toujours à la communication et la conscience de ses besoins. Un enfant qui sait identifier ses 3 appels est plus autonome dans la gestion de son besoin d’élimination. Il ne vous dira pas à la dernière minute « pipiii arrête toi » mais « je veux bientôt faire pipi », cela vous laisse le temps de vous arrêter. 

Bénéfice : l’enfant n’aura pas a SE RETENIR ni contracter. Puisqu’il n’est pas en situation d’urgence. 

Vous avez droit à une vidéo YouTube dans laquelle j’explique et donne des exemples d’application dans le quotidien pour mieux visualiser tout cela !

En effet, dans cette vidéo, on voit ce qu’est le pipi de précaution qu’on demande souvent aux enfants et ses conséquences. Surprise ! Ce qui s’applique aux enfants s’appliquent également aux adultes. Comment être attentif aux signaux de son corps tout en évitant les accidents ? Je vous dis tout.

lien de la vidéo en cliquant sur l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *