La mauvaise idée de cadeau

02554A49-0C72-41BF-9539-5C48DD8770B5

Partager l’article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Comme chaque fin d’année, beaucoup d’enfants reçoivent des cadeaux dont certains « matériel de puériculture / jeux » qui ne devraient pas être vendus pour leur dangerosité.

En effet, je ne sais même pas dans quelle catégorie classer ce “matériel” ni dans quel rayon le trouver… enfin si. Au rayon bébé.

Devinette

Il n’y en a pas dans les structures de la petite enfance car totalement inutile.

Il est possible que vous ayez vu des affiches dans les PMI concernant sa dangerosité.

Cet objet qui est interdit à la vente au Canada… s’avère, pourtant, encore être une bonne idée d’achat tellement “ses mérites” sont ancrés dans certaines croyances familiales et éducatives.

Il se peut que vous l’ayez utilisé durant votre tendre enfance et cela peut expliquer pourquoi vous n’y voyez pas tant d’inconvénient.

 

Mais enfin de quoi s’agit il ?

 

Roulement de tambour..

 

Du youpala !

 

Youpala Youpala !!!

 

Avec un nom aussi fun, c’est forcément fun…

 

Eh bien non.

 

Le youpala aussi appelé trotteur, est sensé aider à la marche…

En voilà un

On peut même lire sur un site marchand dont je ne citerais pas, la description de cet objet :

” Votre bébé arrive à se tenir assis, seul et sans appui ? Il est temps de lui acheter un trotteur.”

Ha bon, il est temps ? Sinon… Bébé ne saura pas marcher ?

Et la suite du texte :

” De préférence, un modèle évolutif avec une hauteur ajustable qui lui permettra de poser les pieds sur le sol, quel que soit son âge. “

Je n’ai pas pu me résoudre à mettre une photo avec un vrai enfant…

 

Ha bon, bébé ne doit pas être suspendu car ça y ressemble énormément ?

 

 

” N’oubliez pas que les trotteurs pour bébé doivent également servir au jeu et à l’eveil. Il est donc préférable de le choisir avec un tableau d’activité, comportant des objets ou des accessoires musicaux. ” 

Bien sûr, comme les adultes avec les yeux rivés sur le portable dans la rue, bébé va se mettre à marcher et jouer en même temps avec tous les accessoires bling bling pouet pouet … Super dangereux, quand même ?

Attention à la chute, au choc…

 

Ma sélection d’article

Voici donc, chers lecteurs, plusieurs articles rédigés par mes collègues psychomot sur l’inutilité et la dangerosité du youpala :

How I Play With My Mome

http://howiplaywithmymome.fr/avis-youpala-psychomotricien/

 

Intervention d’une Psychomotricienne

https://psychomotsite.wordpress.com/2016/03/03/les-dangers-du-youpala/

 

Journal d’une psychomot

http://www.journaldunepsychomot.fr/youpla-boum/

 

Journal d’une maman Psychomotricienne

http://journalpsychomotricienne.fr/2012/06/19/le-trotteur-ou-yoopala-qu-en-penser/

 

Article sur B-paramédical

http://www.b-paramedical.fr/articles/psychomtricite/pratiques-professionnelles/35-linteret-du-trotter-point-dune-psychomotricienne.html

 

Ma sélection d’affiche et d’infographie

 

Comme une image vaut milles mots, à ce qu’il paraît, voici des affiches sur le manque d’intérêt du trotteur que vous pouvez trouver dans les PMI par exemple :

 

 

Des conseils pour marcher sans youpala

 

Enfin, pour finir sur une note positive, vous avez ma sélection d’affiche pour comprendre et accompagner la marche du tout petit ainsi que de très courts articles issu de Eveil et Moi (encore écrits par une psychomot) :

La marche, pieds nus

http://www.eveil-moi.fr/la-marche/

 

Les premiers pas

http://www.eveil-moi.fr/premiers-pas/

 

 

Merci d’avoir lu jusqu’à la fin et n’hésitez pas à partager la page qui contient une grande sélection de support (article et affiche) à toutes les personnes pour qui l’information serait bénéfique.

Dans la mesure du possible, évitez d’offrir ou de vous faire offrir ce cadeau à votre / un enfant (votre neveu, le bébé de vos amis etc) même s’il est vendu parfois comme un indispensable de la puériculture au grand regret des professionnels de la petite enfance.

 

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *