Session de formation HNI inédit

MISS Psychomot devient un organisme de formation et lance deux sessions à destination des professionnel.le.s ❤️

 

C’est avec une immense joie que je partage avec vous ce projet longtemps resté confidentiel.

En tant que professionnelle du paramédical, les parents me font confiance et compte sur mon savoir pour répondre à divers questionnements sur le développement de leur enfant, y compris sur le sujet de la continence, de la propreté (terme le plus compris).

 

🥺 Malheureusement on ne sait pas tout.

🥳 Heureusement, la formation continue existe.

 

 

👉 L’hygiène naturelle infantile va devenir une pratique de plus en plus entendue (connue ?) puisqu’elle répond aux besoins de certaines familles qui souhaitent un maternage dit proximal et/ou tendre vers des solutions écologiques.

🤔 Mais elle est mal connue, mal comprise et peut alors provoquer des jugements (malveillants) de la part des proches mais aussi des professionnels. Et là, c’est bien dommage. Quand les parents aimeraient nous faire confiance, comptent sur notre écoute empathique et l’absence de jugement sur leur mode de vie, nous, les professionnels de santé, on pourrait essayer de savoir de quoi ils nous parlent, un minimum.

😉 C’est justement ce que j’offre dans cette formation : un savoir sur l’hygiène naturelle infantile (c’est quoi, comment, pourquoi) en lien avec le développement psychomoteur pour un meilleur accompagnement. Le but n’est pas que le professionnel pratique (il peut néanmoins mettre à profit cette nouvelle compétence ✌️) mais c’est de pouvoir répondre aux divers questionnements sur le processus de la continence. Et ce, dès la naissance.

😭 Parce que malheureusement, il y a des informations obsoletes qui circulent encore, notamment celles en lien avec le développement psycho affectif basé sur la psychanalyse (uniquement) et c’est fort dommage.


👉 Pendant la formation :

  • Je vous explique le fonctionnement physiologique de façon à ce que vous puissez répondre à votre tour aux familles,
  • Je vous partage les astuces que vous pourrez transmettre aux familles
  • Je vous fais le lien entre développement psychomoteur et développement de la continence libre et autonome
  • Je vous propose des perspectives professionnelles
  • Je vous offre un guide pour accompagner les familles tout en respectant leur valeurs et mode de vie

 

  • 🗓 Quand ? Le 28 et 29 mai OU le 30 mai 2020 😜
  • 🥺 Comment ? En ligne 💻 🤓
  •  💶 Combien ? 300 euros avec possibilité d’une prise en charge financière et remboursement 🤩

 

Voici le programme de ma formation en téléchargement 📲🖇

Vous y trouvez toutes les informations utiles comme les modules proposés et les objectifs pédagogiques de la formation.

😩 Nous sommes déjà au mois de Mai (concrètement, on n’arrive à la fin de l’année scolaire), et comme vous le savez peut être, j’ai d’autres projets à finaliser 📚 et sincèrement, même si j’en ai très envie, je ne sais pas quand je pourrai proposer une nouvelle session de formation avant la rentrée de Septembre.

🚀 C’est le moment de vous inscrire si vous souhaitez être prêt pour aborder et répondre aux familles sur le sujet de la continence pendant les vacances d’été (période où le nombre de post et d’article sur la « proprete » explosent sur le net !) voire même après.

💌 Pour plus informations et pour recevoir le bulletin d’inscription, vous pouvez me contacter par mail : misspsychomot@outlook.com

 

Faut il absolument voir un bébé en train d’éliminer

Voir pour croire. Cela aurait pu être mon sous titre.

Dans un monde où l’image et la vidéo ont pris tellement d’importance qu’il est difficile d’imaginer un bébé en train de faire pipi ou caca en dehors de la couche sur simple suggestion.

 

Est-il nécessaire de mettre une photo ou une vidéo d’un bébé dans un moment aussi intime ?

 

J’ai conscience que le visuel peut rassurer les parents, une lecture d’article de blog comme celui que j’ai écris pour HopToys ou un podcast ou encore des dessins ne suffiront pas à convaincre que c’est réellement possible. Que lorsqu’on refuse, même les témoignage s de nombreux parents pourraient être critiquée. A quoi bon.

 

L’HNI expliqué par une psychomotricienne

 

J’ai longtemps réfléchi à la façon dont je voulais m’adresser à ceux qui s’intéressent à l’hygiène naturelle infantile.

J’ai fait le choix de ne pas m’exposer en photo et je ferais de même avec mon fils, encore moins au-dessus des toilettes.

Je partage avec vous mon choix, appuyé par cette vidéo (lien en bleu pour regarder) d’une blogueuse qui parodie les photos d’enfant qu’on trouve sur Instagram.

 

De plus, je trouve que l’on trouve suffisamment de photo et de vidéo sur internet qui ont été publié par des blogueurs « spécial HNI ».

Voici ma sélection :

Découvrez l’hygiène naturelle infantile

Les comptes Instagram :

Arianne, de HNI Quebec

Silvia, ma collègue du Brésil qui œuvre comme moi a la promotion de l’HNI

Elimination Communication 

Melba Seto, une mère inspirante 

Andrea de Go Diaper Free

 

Quant à moi, j’aime passer par l’humour et les illustrations. Peut être vous aussi :

 

 

 

Et si vous connaissez d’autres illustratrices ou illustrateur qui ont mis en dessin l’hygiène naturelle infantile, c’est avec plaisir que je les mettrai en avant ❤️

Pour retrouver mes illustrations, c’est sur mon compte Instagram ou ma newsletter ici

 

 

Pour conclure, cette magnifique peinture qui montre la pratique de l’HNI bien avant l’apparition des couches jetables … à méditer.

Ce que j’aime avec le libéral

Pour ce nouvel article concernant le libéral, je vais évoquer ce que je préfère. Après l’obtention de mon diplôme je me suis toujours dit qu’un jour j’exercerai en libéral. L’opportunité de m’installer au sein d’une maison de santé s’est présentée très rapidement alors j’ai sauté sur l’occasion et je n’ai aucun regret.

 

Etre en maison de santé :

Exercer en maison de santé me permet de garder un lien avec d’autres professionnels. Je travail particulièrement avec l’orthophoniste et la neuropsychologue. Nous avons des patients en commun ce qui nous permet de se rencontrer pour échanger, faire le point sur l’évolution de l’enfant. Cela est vraiment important pour moi. Ainsi, le travail d’équipe est toujours présent.

La diversité des patients :

En libéral, je peux recevoir un appel téléphonique pour une demande de rendez-vous pour un enfant, comme pour une personne âgée. La population et les pathologies sont diverses.

J’apprécie particulièrement le premier contact qui est très important. Je prends plus le temps d’en apprendre d’avantage en réalisant une première rencontre avant toute passation de test pour le bilan psychomoteur. Les parents, le patient, se sentant ainsi plus en confiance pour la suite du suivi.

 

L’organisation et le rythme :

J’ai ce besoin d’être continuellement dans l’action. Passation de bilan, rédaction, préparation des séances, compte rendu, préparations aux diverses réunions, création de jeux, rédaction d’articles…je ne m’ennuie jamais et j’adore ça. Je me sens vivante et utile.

Travaillant du lundi au samedi et allant au libéral après des journées au sein de l’EHPAD dans lequel je suis salariée l’organisation est primordiale.

La liberté :

Etre libre de son organisation, de son emploi du temps, de ses jours de congés, de son rythme, pas de direction, pas de rivalité. Ne pas avoir besoin de demander pour monter un projet, ne pas à se justifier sur nos choix de médiations, sur nos actions (excepté auprès des familles bien sur !)

Bref, le libéral j’adore ça !

 

Article écrit par Ombeline

 

Clique pour avoir accès au lien